Impunité

Un film de Juan José Lozano

SYNOPSIS

En Colombie, un procès historique initié en 2006 juge actuellement 40 chefs paramilitaires pour le meurtre, la torture, le viol, le dépeçage et la disparition de milliers de civils au cours des 10 années du conflit armé interne qui les a opposés aux guérillas.
Si au début, on évoquait la possibilité de 3’000 disparus, aujourd’hui ce chiffre avoisine les 50’000 personnes et la société colombienne découvre au fil des auditions des récits atroces qui avaient été jusqu’alors soigneusement cachés. Mais ce n’est pas tout : le pays apprend aussi que derrière ces morts se cache un projet de contrôle de presque tous les échelons de la société colombienne, avec des ramifications jusqu’au plus haut sommet de l’Etat. Une grande partie de la classe politique colombienne est concernée, et les réseaux remontent jusqu’au président, Alvaro Uribe.
IMPUNITY est un documentaire d’immersion au cœur des derniers mois de ce procès historique à de nombreux égards. En effet, pour la première fois depuis le début de la guerre civile en Colombie, victimes, bourreaux, avocats, politiciens et fonctionnaires judiciaires se font face dans une cour de justice. Mais par manque de moyens et de volonté, mais aussi par calcul politique, l’impunité risque bien de l’emporter sur la justice. Or, comme tout procès de justice transitionnelle, le procès de ces crimes font ou devraient faire office de charnière entre le passé tragique du pays et son avenir, et livrer à la société colombienne les clés d’une mémoire collective. Mais à la lumière de l’implication d’une grande partie de la classe politique, cette mémoire est-elle possible ? Au lendemain de la libération d’Ingrid Betancourt, la Colombie sera-t-elle prête à admettre ses zones d’ombre ?
Enfin, par-delà les enjeux capitaux d’un procès juridique enraciné dans une société lointaine et de l’histoire bien connue de l’anéantissement de l’humanité au nom des idéologies, IMPUNITY pose un regard sur le combat obsédé, historique et inachevé de l’homme contre l’ignominie.

FESTIVALS ET PRIX

En compétition IDFA
Prix du public FIDOCS Santiago de Chile
Grand Prix documentaire au Festival de Toulouse
Silver Butterfly – Movies that matter – La Haye

PARTENAIRES

Une coproduction Franco-Suisse DOLCE VITA FILMS – INTERMEZZO FILMS en coproduction avec LA RADIO TELEVISION SUISSE, LA SSR SRG idée suisse, ARTE GEIE, MORRIS PRODUCCIONES
Avec la participation du Centre National du Cinéma et de l’Image Animée, avec le soutien de
La Région Ile-de-France, en partenariat avec le CNC, la Direction du Développement et de la Coopération (Suisse)
The International Center for Transitional Justice (Canada), la Ville de Genève – Département des affaires culturelles, le Fonds Regio Films, le Fonds de production télévisuelle, Succès Passage Antenne, le Fonds pour la paix et la sécurité mondiales (FPSM) du Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada, la Fondation Education et Développement, service « Films pour un seul monde », le Stage Pool Focal et de la Fondation Ernst Göhner. Distribution France : NOUR FILMS – Ventes internationales: AUTLOOK FILMS

 

Fiche Technique

  • Scénario: Juan José LOZANO
  • Image: Sergia MEJIA
  • Son: Carlos IBANEZ
  • Montage image: Ana ACOSTA
  • Montage son et mixage: Mikaël BARRE
  • Musique: Gabriel SCOTTI & Vincent HÄNNI
  • Production: Marc IRMER et Isabelle GATTIKER

Durée: 85 minutes

Format de tournage: HD Cam

Format d’exploitation: 35mm 1:1,85 – DCP

 

Site officiel


Dolcevita Films